Fermer
Transcrire
Transcription terminée

3 Vendredi 16 janvier 1953

Je ne peux pas faire cette année une longue tournée comme en 1951-52, car je rentre en congé en Avril. Ce sera donc cette fois un simple coup de sonde donné dans une des plus riches provinces d'archéologie préhistorique d'AOF : l'Adrar. Absence escomptée : 1 mois. Caisse d'avances : 20.000 F. C'est la première fois que pour mes tournées j'emprunterai un véhicule de l'IFAN de Dakar. Je pars (ordre de service N°283/ IFAN du 19-XII-1952) accompagné de mes collègues P. Potentier et Serge Bigot, cinéastes, qui vont dans le même coin compléter les films de l'IFAN relatifs à l'habitat. Nous avons un véhicule flambant neuf, à peine rodé, un Power-Wagon vert, conduit par le chauffeur Benoit Diémé. Nous emmenons - surtout pour le Ciné-son - un très important matériel et je me demande où je pourrai fourrer mes cailloux !

Départ de Dakar-IFAN à 8H10. Km0 - 2307. Bonne route goudronnée jusqu'au premier marigot après Tivaouane. Route passable après, et jusqu'à Mekhé. De Mekhé à Louga, piste épouvantable, non entretenue (pas un cantonnier sur la route). Arrivée à l'embranchement de Louga à 12H. Arrivée à Saint-Louis 13H30 Km 270. Déjeuner à l'Hôtel de la Poste. Allons ensuite chez Duchemin (personne) ; voyons Leriche et Nicolas à l'IFAN. Prenons 100 l essence au Garage admin. Filons l'après-midi sur Richard-Toll, où nous arrivons à 18H30 Km 383. (2690) Aperçu 3 cigognes avant (30 Km) Richard-Toll Descendu, diné et couché chez H. Bessac, à la M.A.S., qui nous fait l'excellent et fraternel accueil habituel