Fermer
Transcrire
Transcription terminée

5 Samedi 17 Janvier 1953

Départ de Richard Toll à 8H30. Km. 2690 Ph. 1.1. Lever du jour sur le canal Passons le bac de Rosso à 9H15 Ph. 1.2 et 3 Prenons 40 l d'essence (820e) que je paie Départ de Rosso à 9H40 Km. 2708 (18 de R.T. Au Km 64 de Rosso, groupe important de "baobabs de chacal", ADENIUM HONGEL, aux fleurs roses, (Ph. 1.4) dont je me propose de ramener à Dakar quelques exemplaires. Le lieu s'appelle Tigmatine et il y a une tente et un lieu de culture. Plus loin, nous nous arrêtons, vers midi, pour explorer un creux de dune nu, sablonneux, le premier que je vois (tout le sud Trarza est couvert d'épineux). Rien. Ph. 1-5. La végétation change peu à peu : plus de rôniers (il y en a auparavant dans les creux). Epineux. Acacias-Salvadora. Nous mangeons sous un arbre au bord de la route. Les corbeaux blancs et noirs se rencontrent jusqu'à mi-chemin entre Rosso et Nouakchott ; les noirs vu 1 à 75 Km de Nouakchott. Plaine cotière très monotone suivi par la route lorsqu'elle sort du système de dunes du Trarza. Tamaris, sebkras, etc. Route bonne, "empierrée" de coquillages. [croquis] Arrivée à Nouakchott Km 2951-234 de Rosso L'Administration nous fait loger dans son ancienne résidence, près de l'Aviation. Allons à la plage à la Cabane Lacombe, à 8 Km de N., sur la mer. Récolté un échantillonnage de coquillages dont bon nombre au pied de la dune côtière, à + 2 m. M-53-7. En revenant à Nouakchott, je me fais descendre à la bifurcation, dans les couches marines et y fais une autre récolte de coquillages marins (M-53-8)