Fermer
Transcrire
Transcription terminée

21 [croquis] Autre surprise : l'importance des ruines qui s'étendent principalement à l'Est de l'enceinte : il y avait là un Ksar important bâti de pierre comme l'enceinte elle-même. Les murs arasés se voient partout et j'aimerais bien avoir une photo aérienne du tout. A 300 m de l'enceinte environ, à l'Est (300m) tombeau (récent) d'Hadrami avec un cimetière musulman important. Je recueille dans les ruines des fragments de poterie émaillée, une perle de Venise, etc... Je traverse l'oued vers le Nord, où je veux voir si la dune montre du néo. Quelques éclats seulement. L'étude de l'enceinte est d'autant plus intéressante que Mermié et Terrasse viennent de publier leurs fouilles de la Koutoubia de Marrakech : mêmes tours carrées de pierre de l'enceinte almoravide. Celle d'Azougui pourrait bien dater elle aussi du XIe siècle (-I) La ville aussi. A revoir. Levé plan de la maison en ruines au Nord immédiat de l'enceinte (moderne ou plutôt subactuelle). Elle avait 1 étage (poutres subsistantes). Retour à Atar par Foum Chor. Départ 13H30 Atar 15H40.

[photo] 4.38. Le ruisseau d'Azougui coulant

(I) El Bekri, 1913, p 316, dit que la forteresse d'Argui, entourée d'une forêt de dattiers, fut construite par Yannou Ibn Omar El Hadj, frère de Yahya ibn Omar.

B. SAISON, 1981, rejette l'âge almoravide p. 69-71 mais datation C14 890+/-80 BP = entre 980 et 1140 JC et 950+/- 80 BP (date moyenne 1000 AD et 1010 +/- 8. BP _ 940 JC