Fermer
Transcrire
Transcription terminée

51

M. Monod a marqué à Ouadane plusieurs gisements rupestres : Aguenennir, Tegherbeyat, Legser. En réalité, tous les abords immédiats d'Ouadane sont un unique gisement rupestre : animaux assez rares, mais beaucoup de sandales, dessins géométriques, damiers, cupules, inscr. arabes.

Je prends des photos et croquis dans la ville, complète les plans, etc... Ouadane a grande allure, bien plus que Chinguetti, qui doit lutter sans cesse contre son sable...

Le soir à 6h, je descends l'O. Ifenouar en aval. Il y a plusieurs groupes rocheux au bord de l'Oued qui peuvent être intéressants.

A 1 km5 en aval, sur un roc horizontal, une gravure rupestre : banale chasse à l'autruche, de patine moyenne

[croquis]

A 50 m plus au sud, plusieurs rangées de cupules (jeu)

[croquis]

une inscription arabe et un chameau stylisé, de patine claire.

Au même endroit, sur un roc au bas de la pente 10 bovidés anciens de couleur roche, sur roche presque horizontale, et arabe assez patiné.

Il est trop tard pour relever ces gravures (inédites). 50m plus à l'Est, inscr. arabe. 50m plus loin, abri sous roche : arabe, cavaliers et chameaux sur roc horizontal. Trous. Bovidé peint ? 30m + loin, inscr. arabe sur dalle horizontale 10 m + loin, arabe nx " " " Il faudra revoir tout cela demain.