Fermer
Transcrire
Transcription terminée

63

Jeudi 5 Février

Départ d'Ouadane à 8h. 4245 Km. Début meilleure piste 4249 Reg à paléo commence immédiatement. On voit nettement le bord Nord de la falaise à une quinzaine de kilomètres. Km 4281 : vu 25 cigognes. Km 4326. Reg à paléo. Récolte Km 4356. Route tourne au Sud. Reg à paléo. Km 4364. Bifurcation route d'Atar Km 4373. Chinguetti 11h45. 4245/128

Je retrouve Potentier et Bigot en bonne forme : ils ont fait du bon travail, le temps a été propice. Le Lt Jausserand est là, qui nous reçoit de manière magnifique.

L'après-midi, je commence le plan des environs de Chinguetti. Je ne dispose malheureusement pas de photo aérienne comme pour Ouadane... Je dois tout faire à la planchette et à l'alidade.

Je commence par établir une base entre le piton sablonneux au bord de la batha, au niveau du bordj et un autre vers le cimetière. Cela me fera une triangulation avec les repères lointains.

Chinguetti se divise en 2 :

Le Ksar, ville ancienne (prolongé par un quartier d'époque française à l'Est, autour de la place du Marché).

Le quartier européen, groupé vers le bordj militaire, qui fut bâti en 1919 ("Poste Claudel" créé le 25 mars 1919, dit le livre du poste, et derniers batiments construits le 31 juillet 1933)

Il y a les PTT, la Radio, un dispensaire (le nouveau est en construction) et des logements de fonctionnaires, tout sur la rive gauche de l'Oued.

Ce dernier coule tous les ans, et il y a parfois pendant plusieurs jours de l'eau jusqu'à la poitrine.

Chinguetti est surtout au péril des sables, les vents de saison sèche soufflant de l'Est, où sont précisément les grandes dunes.

Le danger est moindre rive gauche, mais existe aussi : il n'est que de voir le mur d'enceinte du bordj ensablé jusqu'au faîte...