Fermer
Transcrire
Transcription terminée

65

Vendredi 6 Février

Je poursuis le plan des environs de Chinguetti avec Salem.

Récolte de néo. dans les dunes à l'Est du Ksar. Le paléo paraît dès que le reg pointe sous le sable. Affleurements rocheux.

Je vois Deï O. Sebsi, îmam de la mosquée, avec Salem comme interprète, pour recueillir la tradition sur Chinguetti. Voici ce que ça donne :

Fondation d'Abeir 106 H/, on ne sait par qui. Chinguetti lui a succédé en 206 H/ - Mohamed O. Kelli, ancêtre du Lakhlal a construit une case sur une dune, où il est resté 6 ans. Abeir a été ensablé à ce moment.

Yahya, ancêtre des Id Ou Ali, est venu demeurer avec lui. et sa fille épousa M. O. Kelli. Il était accompagné de Ideïjir et Ahmar Ibeni, qui l'aidèrent à construire l'actuelle mosquée. Entourèrent celle-ci de constructions.

Yahya détourna les caravanes allant à Abeir vers Chinguetti. Les gens d'Abeir s'y installèrent. Il y a à Abeir un cimetière qui se découvre de temps à autre.

Kounta et Id Ou Al Hadj étaient en rivalité avec les Id Ou Ali. Ils allèrent fonder Ouadane.

Les Tadjakant habitaient Douerat Tinigui (auj. à Tindouf)

La prospérité de Chinguetti dure depuis le début.

Aucune tradition sur Abou Bakr b. Omar et les Almoravides, ni sur les Portugais ni les Marocains. Les derniers qui ont quitté Chinguetti sont les Sunacides et Id Ou Ali de Tidjikja.

Il y a des livres anciens à Chinguetti. Il y a un livre nommé Benou Khalli Koma avec l'histoire de Chinguetti. C'est le fils du cadi qui l'a. Ne sait si Mokhtar O. Hamidoune l'a vu.

Les caravanes trafiquaient avec la sebkha d'Idjil D'anciens caravaniers allaient à Tindouf. O. Noun - Ndar - Oualata et Nour (Nioro) : sel, dattes. Achetaient de l'or avec ; de la guinée à Ndar, thé, mil du sud. (Informateurs pas fameux...)

Très beau cimetière arabe. Très belle épigraphie sur dalles plates. Très soigné.