Fermer
Transcrire
Transcription terminée

3

V. 11.XI

Douala - Yaoundé - Ngaoundéré - Garoua - Maroua - Fort-Lamy, où j'arrive la nuit tombée à 18 h. L'avion d'Air France a mis toute la journée à faire ce trajet : c'est le "laitier". Je passe tout le voyage au hublot : excellente occasion de faire connaissance avec le Cameroun, que je ne connais pas. Les sites "sao" sont très visibles dés que l'on aborde la zone marécageuse du Chari : ils se voient parfaitement bien de l'air, pendant l' inondation.

Hôtel du Chari, comme l'an dernier, mais depuis il s'est arrangé en relais aérien.

Ciné : "Les tonnes de l'audace", film de la mission Berliet, que j'avais vu en octobre à Paris. Vu M. et J. Berliet, R. Frison-Roche, H.Hugot, Dr Cohen, Cdt Armand, etc., et les équipages étaient les mêmes à peu de choses près, que l'an dernier. Ils étaient arrivés à Fort-Lamy le matin même. Refait connaissance avec l'équipe sympathique avec laquelle on devait faire le retour à Alger.