Fermer
Transcrire
Transcription terminée

6/

L'étang s'allonge au creux de la large vallée. La flèche de l'eglise neuve de Combourg est à nos pieds. Là sont couchés les Chateaubriand qui possèdent de chateau actuel et qui l'ont, comme on dit, "restauré" . Singulière restauration. De la mystérieuse et immense salle où se promenait de longues heures le spectre du père de Chateaubriand, on a fait une salle à manger et un salon, le tout enjolivé de mille peintures décoratives, de filigranes d'argent et d'or, de fleur de lys, d'emblèmes aristocratiques multipliés, répandues à profusion. On eût aimé une simplicité plus grande qui eût été aussi plus noble et qui eût convenu davantage à la grandeur austère de l'extérieur, à l'énorme carcasse féodale, faite de courtines à créneaux et de tours à machicoulis. - Cà et là, au dehors, dans la vallée, des cheminées d'usines fument. L'industrie moderne a fait son apparition dans cette solitude d'autrefois, et si Chateaubriand revenait, il aurait peine à reconnaître le pays, et plus encore le château. L'étang seulement et le large horizon lointain n'ont guère dû changer.