Fermer
Transcrire
Transcription terminée

15/

consolée.

Quand elle allait chercher du bois mort, grimpée aux arbres, pourvu qu'elle vit l'église de St Yves, elle n'avait pas peur et se livrait aux acrobaties les plus extraordinaires, d'un arbre à l'autre.

- Me zo ganet er baradoz, me dit-elle. Le lieu où elle est née, en Pommerit, s'appelait ainsi.- Le jonc avec lequel elle noue ses oignons s'appelle en breton : bronn.

"J'ai été mariée à deux hommes à la fois, l'un qui ne prenait pas d'eau bénite en entrant à l'église et avec lequel je n'ai jamais eu de fâcherie (son mari était bossu)". Elle a été mariée 25 ans. C'est étonnant ce qu'elle est éloquente et spirituelle, cette vieille.

- Nous autre, filles, dit-elle, pour frapper sur notre tambour, ns ne gagnons pas beaucoup de procès (Et elle me conte l'histoire d'une fâcherie de son mari à qui elle rendit la parole par un tour de finesse.

Il avait été cinq jours, sans lui adresser la parole. A la fin, comme il rentrait un soir de sa journée, et qu'elle s'était assise à filer sur le pierre de l'âtre, voyant qu'il restait toujours dilavar, les yeux fixes sur le feu, elle alla prendre deux chandelles de résine et les alluma de chaque côté de lui, sur le banc-tossel.

— Qu'est ce qui te prend ? Tu deviens donc folle ? demanda-t-il. — Ah ! fit-elle, je savais bien que j'aurais fait le miracle. quand on veut demander quelque chose à St Yves, on allume devant lui un cierge - J'en ai fait autant pour toi. Je ne pouvais plus obtenir un mot de Ta Majesté. J'ai allumé deux au lieu d'une. Et voici que tu m'adresses de nouveau la parole.

Il se mit à rire et, du coup, toute sa fâcherie tomba.