Fermer
Transcrire
Transcription terminée

23

où s'ouvre une belle porte renaissance. La cheminée de la cuisine située dans cette dernière partie est monumentale, avec des écussons martelés, dans la pierre du manteau et ds le fronton. Sur le derrière, au 1er étage (la maison est orientée Est-Ouest) une superbe fenêtre grillée d'une grille de fer surprenante.

Sur la droite de la cour est un vaste bâtiment avec tourelle qui ne sert plus que de grange.

Cette maison a une très antique et très religieuse histoire. Ici vécut au XIIIe siècle Jehan de Kergoz, l'ami de St Yves, chez qui le saint vint à l'école, et dont l'on parle encore sous le nom de Dom Yann. - de magnifiques frênes, les plus beaux que j'aie vus, trois ou quatre fois centenaires, ombragent la cour de derrière la maison. - A côté, au Sud de Kerhoz, est le lieu de Kerhalvé. Le lieu de Kerhoz est présentement tenu par M. Cozannet (Urbain), beau-frère de Joseph Guyomarc'h, et appartient à M. Picot de Plédran - J'écris ces notes à l'ombre du petit bois qui est derrière la maison et d'où l'on a une vue admirable sur l'estuaire de la rivière de Tréguier. En face de moi est la tour blanche et noire du phare de la Corne ; au delà s'étend la croupe rousse des rochers de l'île d'Er qui semblent prolonger Loaven qui vient d'être brûlée et qui a l'air d'un monstre marin calciné.

La remontée de la rivière en bateau avec le Père Boissière ; ns passons devant le ravin vert de Bilvero, qui sépare Kerbors de Trédarzec. La rive gauche est plus haute, plus dénudée aussi et plus landeuse.