Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Soir de mai, 1899.

Relevé à Gouesnac'h, pour la première fois sur une des chaises de l'église le nom de Dambiel, celui de Pérennou. L'église de Gouesnach dont le chœur est du style du XVIIe siècle n'a rien d'intéressant. Ds l'intérieur de chaque côté du porche une Ste Catherine avec sa roue et une Ste Marguerite avec dragon. Un vieux St Jean Baptiste ds le baptistère à tête étrange et rude

Au devant de l'église, de l'autre côté de la route, vieille croix barbare avec un Christ à demi rongé, en granit. Inscription sur la pierre du socle : Y.M. CAPITAINE RECTEVR. 73

« Il pourra arriver que parmi ceux qui se font un amusement délicieux de trouver des étymologies, quelqu'un fera reflexion qu'il y a auprès de Traoun-Mériadec une conduite d'eau, ou canal, que nos pères appelaient Douet du latin Ductus ; d'où il présumera que c'est de ce douet qu'on appelé l'église de St Jean ou chapelle St Jean du Douet... A cela il pourra ajouter que le séjour et l'occupation de St Jean-Baptiste auprès du Jourdain aura fait naître l'idée d'établir son culte dans des lieux voisins des courants d'eau. Enfin il ne sera pas difficile, de s'imaginer que les Bretons ignorant la signification de l'ancien mot de Douet se seront persuadés qu'il marquait un doigt de la main et auront donné la dessus le nom de bis doigt à ce qu'ils devaient continuer d'appeler Douet et inventé l'histoire du Doigt de St Jean.

Dom Lobineau.– Hist. S. de B. – p. 314, col. 2


Dimanche, 21 mai, 1899.– Dimanche de la Pentecôte, et contrairement à des habitudes quasi consacrées, je ne suis pas à l'Ile de Sein. –Au reste, ce n'est pas une Pentecôte comme celles d'antan. D'ordinaire, au jour de grand soleil, de descente des rayons de l'astre sur le front des humains. Aujourdhui