Fermer
Transcrire
Transcription terminée

93

des rubans, aux couleurs de leur clan, des souliers à boucles ; sur l'épaule, pour retenir le plaid, une agrafe d'argent, ronde, ornée de grosses pierreries

A leur toque ils portent la bruyère nationale, une bruyère violette à fleurs roses ; et ils ont aussi à la gauche du bonnet un boucle ronde avec les armes et la devise du clan. Les Bretons tardent, mais il paraît que les Gallois aussi ne sont pas ponctuels. Le nom du barde Hérald, Mr T. H. Thomas (Arlynedd Penygarn). Les Irlandais : Fournier d'Albe, en Barde, avec le ruban jaune d'Irlande à son front ! Lord Castletown arrive porteur des épis d'Irlande, froment, avoine, chêne et la petite fleur pâle du Shamrock.

La rivière du parc du marquis de Bute, la Taff. De là évidemment le nom de Landaff.

Visite à Landaff. J'ai l'impression presque d'une bourgade bretonne. Des maisons à façades blanches et à cheminées semblables à celles de mon pays. La croix sur la place, dans un socle de pierre fruste exhaussé de qques marches. Puis à droite les ruines de l'abbaye, le porche seul, profond et à plusieurs voûtes successives, est intact. Tout le reste est enguirlandé de lierre ; de vieux murs. Le parc du Bishop s'étend derrière. Nous entrons ds le cimetière en passant sous un vieil arc de triomphe et l'on descend, car l'église est en contre-bas du village, dans un enclos qui tourne au parc, plein de vieilles tombes, semblables à celles de Bretagne. Le sacristain, dès qu'il apprend que je suis Breton me fait un accueil des plus chauds, se tue à tout m'expliquer. Je visite ds le chœur à droite la tombe de St Theilo, qui a été recueillie en trois morceaux. – De l'autre côté, ds le bas-côté, est la tombe de St Davreg et plus loin l'étrange représentation de la Mort, un merveilleux morceau. — Le Deanery (la cure du Doyen) est de l'autre côté de la route profonde qui mène à la rivière. Et en bas sont des étendues de prés qui arrosent des bras de la rivière. Il y a là de place en place des aulnes géants. Et tout un