Fermer
Transcrire
Transcription terminée

94

merveilleux fond de bois.- Le sacristain, là-bas, tout à l'heure, ne voulait pas être Anglais, et il m'a fait lire ds un paroissien le pater Kymrique. – Les prés avec de hautes herbes, comme à l'abandon, des ravinements et, ça et là des chardons et des bosquets d'arbres. Le barrage plus loin, un Waterfall immense et admirablement bâti, avec, cette fois, la rivière large, pleine, paix infinie, et, derrière, tout au fond de la perspective lumineuse, des croupes de collines d'un bleu blondissant, comme certains dos de pays du Quimpérois. Ds la végétation, les aulnes et les frênes dominent, des frênes antiques, tout cela d'un vert presque noir.

Beaucoup de maisons neuves qui s'élèvent le long de Cathedral-Road protestent de leur patriotisme gallois par les inscriptions qui se lisent en lettres dorées au fronton de leurs portes d'entrée. « Nant y groes » ou « Ty gwyn » ... etc...

J'ai écrit ce qui précède en omnibus et nous voici de retour de Landaff. Je note maintenant dans ma chambre qui donne sur le jardinet des Samuel, fait surtout d'une pelouse contenant un jeu de tennis dessiné à la craie sur le gazon. La porte de ce jardinet donne sur le Sophia garden et les Samuel ont moyennant une redevance assez faible au duc de Bute (lequel vit surtout dans ses châteaux d'Ecosse et ne passe à Cardiff que 14 jours par été) le droit de passer la nuit s'il leur plaît sous les ombrages du jardin. En ce moment on prépare ds ce jardin une exposition de fleurs et d'instruments d'horticulture, ainsi que de meubles de jardin : ce sera le complément de l'Eisteddfodd ou peut-être une simple coïncidence. — Le jardin se prolonge hors d'une grille par un field, un vaste champ gazonné qui sert à toute espèce de sports et où paissent même quelques moutons. Des workmen, peu soucieux de l'Eisteddfod) y dorment, allongés sur les gazons ; un amoureux et sa douce flirtent