Fermer
Transcrire
Transcription terminée

100

pour tirer ou rengainer le glaive sur l'ordre de l'Archidruide. Le nom de Gorsedd comprend 2 mots : Gor = suprême, sedd = siège. Les Gallois se servent du mot pour désigner le trône royal. La forme circulaire du Gorsedd viendrait de l'ancienne forme d'architecture de la maison, de la hutte celtique. La tombe aussi avait cette forme, construite de branchages verts, comme une ruche : aujourdhui encore, en Galles, une tombe s'appelle Bedd-rod, une roue-tombe.

Les îles que ns avons passées à la pointe de Wight et qui faisaient un effet si étrange ds la brume, l'autre matin, s'appellent les Aiguilles (Neadles). L'ile de Wight aujourdhui, tout à fait la Montagne Noire, moins les grands cairns de pierre.)

une tombe en forme de roue. Les Anglais donnent le nom de table-ronde au Gorsedd. Le premier roi qui leur donna le nom de Round-Table, fut Edouard III, en Janvier 1344. — Hu-Gadarn = invincible Hu, dont le symbole était un Wren aux ailes éployées. C'est sous la direction de Hu-Gadarn ailleurs = Eich Dun, que les Bretons, selon leurs traditions, vinrent en ce pays. Il était supposé par les Druides habiter l'Irlande qu'il personnifiait sous le nom d'Arthur, de Taliesin, de Mébyr, de Merddyn (Merlin), Morgan, etc... En tant que gardien de la terre entière, on l'appelait Arthur ; en tant que Lumière du ciel, Taliésin ; en tant que Pouvoir souverain émanant de la mer Merddyn ; comme né de la barque de la Reine du Ciel (Coriadwen) sur la mer, Morgan... etc... Le vaisseau merveilleux, le Llong-Voel ou Naked-boat sans voiles et sans avirons, poussé uniquement par l'Esprit de la reine des Cieux est symbolisé par la cuirasse d'or que porte [croquis] le druide au Gorsedd. La tête de l'archidruide symbolise le soleil. Le croissant de la lune âgé de dix jours était regardé comme le divin emblème de Llong Voal, dans le ciel. La cuirasse, ou collier est appelée Moren ou Morgan, c à d né de la mer (Sea both).

Nos ancêtres bardiques avaient 3 genres de Gorsedd : 1° Une montagne circulaire de terre en forme de ruche. On sait que les abeilles étaient sacrées parmi les anciens Bretons.