Fermer
Transcrire
Transcription terminée

15 Lecture de Walter Scott. - Port Blanc, 26 août 1905

Brogue, brodequin de cuir, espèce de soulier grossièrement fait porté par les montagnards d’Écosse.

Le chardon, emblème de l’Écosse.

Saunders (Alexandre), sobriquet des Écossais, comme Paddy celui des Irlandais.

Od Reekie " la vieille enfumée ", ou Auld Reekie, nom que les Écossais donnent à Edimbourg.

Les Écossais appellent mart la quantité de salaison de vache (breton Kig-sesson) nécessaire pour leur hiver.

Brae, montagne, proprement déclivité, pente rapide d'une montagne (comparer le breton Bré.)

Brochan, mot écossais pour désigner une espèce de bouillie presque liquide, composée de farine d'avoine et d'eau bouillante : elle se prend avec du lait ou de l'ale : c'est le déjeuner ordinaire des Écossais.

Jours alcyoniens, "halcion days", jours tranquilles, allusion au calme habituel de la mer, sept jours avant et sept jours après le solstice d'hiver, époque où l'on assure que l'alcyon fait son nid.

Foy, repas d'adieu, que l'on donne en Écosse à quiconque va partir.

La maison écossaise. - Le hallan est une cloison entre la porte extérieure et la cuisine, comme dans nos fermes bretonnes ; le but est proprement la cuisine qui communique au ben, la meilleure pièce de la maison. Le rayon qui soutient la vaisselle est le binck. Les vieilles fument leur pipe au coin du feu, comme en Bretagne : et leur costume est une robe de grogram, étoffe