Fermer
Transcrire
Transcription terminée

20 Kilmary. St Maelrubha est, dit-on, enterré à Applecross et l'on suppose que sa tombe est marquée par une petite colline appelée Claodh-Maree (Claodh ou Cladh : rempart ; un lieu de sépulture). La croyance est qu'un homme qui prend sur lui un peu de terre de ce cimetière peut faire le tour du monde et rentrer sain et sauf à la baie voisine : on dit aussi que personne ne peut commettre de suicide ni aucune autre injure sur lui-même, en vue de ce lieu. " Sur la côte ouest de Knap se trouve un groupe de petites iles, dont la plus considérable est Ellanmore-Kilvicoharmaig (1). Carmaig était un ancien propriétaire de cette île. Toute sa famille consistait en une petite fille qui avait coutume de s'amuser à pêcher sur le rivage, qui est enveloppé de courants, et fréquenté, jusqu'à ce jour, par de grandes multitudes de poissons. Il arriva qu'un jour, en pareille occurrence, elle ramena au bout de sa ligne un ossement au lieu d'un poisson : elle le décrocha et le rejeta dans la mer. Mais, à plusieurs reprises, il revint de la même manière. Dépitée, elle l'emporta à la maison et le jeta dans le feu. La blancheur de ses cendres frappa son imagination. Elle eut l'idée de les conserver, mais ayant brulé son doigt en les touchant, elle le porta instinctivement à la bouche. Par ce moyen elle s'imprégna (became pregnant) du saint, dont les dons surnaturels étaient si longs à lui survivre à lui-même. Il fonda Kilvicoharmaig, l'église-mère de Knapdale et, après une vie passée dans les actes de piété et de dévotion, il fut enterré