Fermer
Transcrire
Transcription terminée

51 brusque, enserrant un long promontoire étroit et escarpé qui porte Castennec sur son échine et dont nous avons suivi la crête en automobile pour redescendre presque à rebrousse chemin sur St Nicolas des Eaux, une bourgade jolie, claire et proprette qui se mire dans le canal, devant un beau barrage harmonieux. Ns avons regravi à pied par un sentier de chèvres ce promontoire puis nous l'avons redescendu, avec un coude assez gd au bas pour franchir un ravin de prairies imbibées d'eau : ce sentier vous mène sur une autre crête, avec deux ou trois contreforts de rocs surplombant, sortes d'immenses pylones grisâtres. C'est à la base de l'un deux qu'est encastrée la chapelle bâtie sur l'emplacement de l'ermitage de St Gildas. Une armature de fer plantée ds le roc soutient une cloche à 2 ou 3 mètres au dessus du toit qui s'appuie lui-même au rocher - Le terrain dévale en pente herbeuse jusqu'à la rivière, avec 2 ou 3 jeunes ormes, quatre jeunes frênes, un cyprès. Un petit garçon, - ne sachant pas un mot de français et ne mettant pas les pieds à l'école - y garde ses vaches et ses moutons. C'est lui qui est allé ns chercher les clefs de la chapelle. Tout contre la façade, encastré en elle, le rocher où St Gildas avait coutume de s'asseoir devant le fleuve pour se livrer à ses contemplations. Aujourd'hui il venait devant lui sur l'autre rive un chemin de fer qui perce le promontoire de Castennec par un tunnel. La corde de fer de la cloche passe par un trou ds le toit de la maison de décharge contigue à la chapelle propt dite - Une tête de pierre, étrange, païenne a été placée en guise de gargouille à la soudure des 2 batiments. A l'intérieur, un autel des offrandes en pierre, contre le roc. Et, à côté, ds l'angle sombre, un énorme galet de silex a été placé sur un court pied de pierre ; deux