Fermer
Transcrire
Transcription terminée

62 Je lui demande si elle n'a jamais été dérangée par les revenants. Une nuit, si, elle entendit marcher au-dessus de sa tête. " Tu as dû enfermer qqu'un par mégarde " lui dit son mari. Comme il n'osait se lever lui-même, ce fut elle qui alla voir. " Dites-moi qui vous êtes : je suis prête à vous délivrer ", dit-elle à travers la porte. Pas de réponse. Un curé qui tenait un pensionnat vint avec tous ses élèves exorciser la tour. Et elle n'entendit plus rien. Aujourd'hui des vivants habitent au-dessus d'elle qui laissent couler leurs ordures à travers le plancher.

Merlévenez, 4h - Admirable église de type roman, la porte sud en particulier. Long Christ comme à Baud, sur un autel de même substance pour les offices extérieurs évidt, ou mènent quatre marches, deux à deux, avec palier, et un autre petit escalier latéral, sans doute pour le prêtre - Le porche est d'une pierre orangée, avec des figures simiesques accroupies sous les chapiteaux et une dentelure en zig-zags. - Style que les Gostling appellent normand. A l'intérieur, pilastres romans aussi, et de la même pierre, avec animaux et figures sous les chapiteaux. - Coupole octogonale sous le clocher qui est placé juste sur le centre de la croix de l'église et d'où pendent les cordes des cloches. Dans le transept de droite, bizarres figures à formes de masques comme chapiteaux. - Dans ce transept, sur l'autel, N. D. Kergornette (sic) en image de bondieuserie moderne. - Une vieille N. D. de Pitié à droite du chœur, ange à genoux tenant dans ses mains la lourde chevelure rousse du Christ. - A gauche du chœur, St Cornélie (sic), statue neuve - (avant d'arriver à Merlevenez ; ns avons passé, en le laissant sur