Fermer
Transcrire
Transcription terminée

81 décidant, malgré leur mauvais état, qu'elles étaient praticables, et nous le faisant croire à nous-mêmes. Et à sa voix fervente, à son geste évocateur, tout s'animait. Les tertres épais racontaient les histoires des âges sans histoire : les avenues des temples de la mort se reconstituaient. On les voyait, ces temples, non point tels qu'ils sont, mais tels qu'ils avaient dû être au temps qui n'ont point laissé des traces dans la mémoire de l'humanité. Il vous montrait la courbe du cromlec'h, avec ses pierres serrées, formant barrière interdite au profane : il vous en montrait pareillement la corde, déterminait avec une précision d'homme qui sait, d'homme qui a vu, d'homme qui a été témoin, de légataire qui a reçu le secret des époques abolies, la place réservée au culte, le nombre des alignements formant voies carrés, 11 pour le Ménec, 13 pour Kermario, 10 pour Lescant ; expliquait où se terminait chaque sanctuaire : me faisait observer que le cromlec'h était, non pas dans l'axe direct des alignements, mais un peu à droite, en sorte que les rangs de gauche, moins distants les uns des autres, semblent se faire plus pressés pour participer également de plus près aux vertus