Fermer
Transcrire
Transcription terminée

91 Noms relevés sur les enseignes à Malestroit : Dando, bottier ; Guillery-Maguéro - Un transept en pierre rouge - Maison à vieilles cariatides en bois au coin de la place (Café) ; à l'angle, sous le bouchon de gui, sec et couleur d'or, paysan à genoux et, près de lui, lièvre jouant du biniou. - Autre nom : P. Lesouef, chaudronnerie, boissellerie, verrerie. - Ayoul, perruquier, - Vieilles halles à piliers carrés, maçonnés ; Foucault-Dieulefils... La Place du Bouffé : - la rue des Ponts. - Le lièvre est ds la Grand Rue. La rue Ste Anne va vers l'hôtel de France. On prononce Mal'trait. Le patron de l'église est St Gilles. Il est représenté en moine, vêtu de bure, avec une biche à ses pieds. - La "fête St Gilles" a lieu le 1er septembre. La vendeuse de cartes postales me parle de la procession des vaches à Baud : on leur fait faire le tour des églises. - L'histoire du nègre à Malestroit : c'étaient des moines de l'abbaye (sise où est présentt la minoterie) qui faisait faire la chaire : - Mais comment la supporterez-vous ? demanda un nègre qui assistait à l'opération. - Nous te mettrons dessous, parbleu ! répondit un des moines. Et la chaire se termine, en effet, au-dessous, par une tête aux boucles abondantes, de bois noirci, mais qui n'a, du reste, pas du tout les traits d'un nègre. - St Gilles a un gd livre sous le bras droit et la crosse ds la main gauche. Au dehors, clocheton ouest entre les deux nefs, plus un autre clocheton sur les quatre gds piliers à multiples colonnades de la 1ère nef. Dans la maison au lièvre, au-dessus, ds l'angle, "Malestroit et sa femme", - Malestroit en bonnet