Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Mon Révérend Père. Je vous serais bien reconnaissant, s’il vous était possible de me communiquer le second des deux articles de l’Univers où M. Arthur Loth a parlé de Quicherat. J’ai celui du 12 avril. Je désirerais prendre quelques notes dans l’autre. Quand je vous verrai à Niort, je vous lirai ce que j’ai déjà écrit de mon travail sur lui. Hommages respectueux J. Berthelé