Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Commission. Il m’appartenait moins qu’à tout autre de vous écrire à ce sujet mais je n’ai pas pu me taire devant le silence de mes collègues. Absorbé par l’art contemporain, ils ont négligé le rétrospectif, c’est le motif de leur silence. Excusez les.

Je pense, mon Révérend Père, que c’est une réponse favorable que j’aurai à transmettre vendredi soir à la Commission. Il serait bon à désirer que l’on pût organiser des conférences durant cette exposition. Quel intérêt vos communications auraient pour tous les Poitevins qui seront à Niort à cette époque ! En attendant j’assisterai à celui que vous ferez a la Sorbonne dans une quinzaine & je me promets bien de vous applaudis de tout cœur

Veuillez agréez, mon Révérend Père, mes hommages les plus respectueux x aussi ceux de Madame Berthelé qui est une chaude admiratrice du père De La Croix tout comme son mari

Jos. Berthelé rue des Halles. 20