Fermer
Transcrire
Transcription terminée

demain matin dimanche par le train de 8h. Je ne voudrais pas aller à Poitiers pour vous gêner en quoi que ce soit. Si je suis importun, si vous n’êtes pas libre remettez moi à une autre fois.

Ma petite femme se joint à moi pour vous prier d’agréer nos hommages les plus respectueux.

Jos. Berthelé.

Nous avons vu sur le Clairon votre succès à Orléans.