Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Niort, le 17 janvier 1883

Sonnet archéologique

Dédié au R.P. de la Croix

…POL…

Celui qui retrouva, dans la vallée antique, Une cité complète, avec son château d’eau, Tout un Vichy gaulois, même le casino, S’attira justement de sévères critiques.

Celui qui préféra près du lieu d’assemblées, Trouver un balnéaire, agréable à Borvo, Où l’hydrothérapie eût guéri tous les maux, Renouvela l’erreur qu’il avait réfutée.

Le dieu qu’a la Boissière on allait vénérer, Au fronton de son temple avait son nom gravé. C’est lui qui du Poitou protégeait les peuplades.