Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Niort, le 23 janvier 1883

Mon Révérend Père

Vous vous êtes occupe jadis d’obtenir un permis de circulation gratuit sur la ligne d’Orléans.

Le professeur d’agriculture des 2 Sèvres a été + heureux & sur la demande du Préfet qui a fait valoir a la Compagnie que la destruction du Phylloxera lui ferait faire des bénéfices. Donc qu’il fallait lui permettre de combattre le phylloxera sur le plus de points possibles : il a obtenu immédiatement un permis de circulation 1 ere classe

Vos fouilles, mon Père, font faire des bénéfices dignes d'être pris en considération, à la Compagnie d’Orléans. Le Préfet de la Vienne ne pourrait-il pas faire valoir cet argument ?

Hommages bien respectueusement affectueux

Jos Berthelé