Fermer
Transcrire
Transcription terminée

M Clouzot met en vente lundi la brochure sur Delaunay. Voudriez vous dire deux mots à qui de droit pour qu’il en soit fait des comptes-rendus dans les journaux de Poitiers.

J’ai reçu de M. de Lasteyrie une lettre des plus aimables. Je pense que [symbole] pourrait faire remonter mon inscription à l’époque mérovingienne. Si elle est complète or elle l’est et la photographie le lui démontrera.

Est-ce que M. de Sorbier n’aurait pas été satisfait de l’article sur Guillon ? Il ne m’envoie pas les 2 ou 3 nos que je lui avais demandé, pas plus que je ne le vois faire les quelques ligne de compte rendu dont je l’avais prié.

M. de Lasteyrie doit pousser jusqu’à Niort & la Rochelle. Viendrez-vous avec lui ?

Veuillez agréer, mon cher Père, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Jos. Berthelé

[en marge] A quand l’inspection définitive ?