Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Niort, le 30 juillet 1883

Mon cher Père

Merci de votre lettre. Inutile d’anéantir les exemplaires défectueux immédiatement. Les 25 que vous m’avez promis peuvent être pris dans ceux là je corrigerai à la main. Que j’en aie simplement une dizaine d’autre. Cela suffira.

J’approuve beaucoup l’entrefilet du Figaro, seulement c’est à la rédaction à le fabriquer. Il faudra les mettre au courant & ils trousseront cela admirablement.

Parfait : la citation in extenso de M. de Sorbier. Je compte bien sur l’Ouest.

Sentiments bien affectueux

Jos. Berthelé