Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Niort, dimanche matin 5 aout 1883

Mon Cher Père

Je reçois une lettre de M. de Sorbier me demandant quelle signature il faut mettre à l’article sur la polémique.

Si vous m’aviez télégraphié hier, comme je vous l’avais demandé, je ne serais pas embarrassé comme je le suis en ce moment. Que voulez-vous que j’écrive à M. Letelié.

L’article parait demain et il a été modifié. Je ne puis pas lui demander de signer quelque chose qui n’est pas absolument