Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Votre carte de ce matin est venue changer mes intentions. Et par-dessus le marché, elle m’a mis dans un petit embarras. Voici le fait M. Audiat venu chez nous il y a dix jours, comme vous le savez, avait tellement insisté pour que nous allions passer deux jours chez lui que cela avait été convenu pour aujourd’hui & demain. M. Letelié y viendra. J’avais d’abord songé, aussitôt la réception de votre carte, à télégraphier à M Audiat & a M. Letelié pour donner contre-ordre mais j’ai réfléchi ensuite qu’il y avait un moyen de tout concilier qui serait des plus avantageux pour vous. – vous avez déjà pu vous apercevoir par le Bulletin de la société des Archives (compte rendu de Hild) qu’il n’était que temps que vous cultiviez quelque peu M. Audiat. Vous vous souvenez de vos quelques