Fermer
Transcrire
Transcription terminée

Niort. 21 février 84

Révérend & Cher Père

Je n’ai pas eu le temps de vous écrire hier pour vous remercier de votre aimable & précieux envoi. Je le fais aujourd’hui. Vous m’avez fait bien plaisir et vous avez été très utile. J’ai coupé votre lettre en deux morceaux et j’en ai fait 1° un petit article de fonds : (la Crypte de Nouaillé). C’est vous qui ouvrirez le 1er n° de la revue. Nous serons sous bon patronage – 2° un article pour la chronique : fouilles de St Hilaire. J’ai été enchanté de pouvoir remplacer le rapport de M de la Bouralière par les quelques pages qui sont tout à fait magistrales. La crypte de Nouaillé est à l’imprimerie depuis ce matin. Si vous tenez a en voir les épreuves, au cas où vs seriez à Poitiers, quand on me les adressera, je vous les ferai passer.