Fermer
Transcrire
Transcription terminée

12

Les bracelets sont identiques à ceux de Bel Air 3. A noter que le terrain conserve bien les os et le fer, alors que le sable semble les détruire les uns et l'autre. A Bel Air 3, j'ai retrouvé exactement le même matériel qu'à Ouakam : poterie cordée, grains de coquillage, bracelets de même facture. Ici, c'est relativement bien conservé, à Ouakam : les bracelets sont très rouillés, mais intacts ; à Bel Air 3, ils se détruisent par lamelles. A Ouakam, les ossements sont encore solides, les crânes bien conservés. A Bel Air, pas un ossement.

Sur la pente nord-ouest, au delà du ravin, vers le pointement calcaire, je trouve une série de silex blancs dont quelques uns sont retouchés. Ce n'est pourtant pas les pièces "néocapsiennes" ordinaires. C'est plus fruste et, je crois, antérieur. Au bas, vers la plage, emplacement à poterie cordée et autre. Cette plage de Ouakam a dû être fréquentée de tous temps, malgré les récifs.