Fermer
Transcrire
Transcription terminée

40

Découverte du paléolithique de Bel Air-Hersent (30-9-1945)

Je suis revenu du Maroc - où je me suis beaucoup plus occupé d'histoire ancienne ouest-africaine que de préhistoire (1) - le 3 sept. 1945.

M. Monod est toujours là et m'accueille avec sa coutumière gentillesse. Je lui renouvelle la proposition que je lui ai faite en 1944 d'entrer à l'IFAN, où je pourrais me consacrer à la préhistoire, à l'histoire ancienne et à l'archéologie ouest-africaine. Je fais une demande de changement de cadre, qu'il expédie au G.G. avec une note vraiment très élogieuse énumérant mes titres. Malheureusement, cela ne marche pas... et je suis à mon grand déplaisir affecté de nouveau au Personnel. Tant pis, ce sera pour une autre fois. Inch Allah !

Le 30 septembre, je me décide à aller revisiter mes vieux gisements de Bel Air. Bel Air 1 toujours le même. Bel Air 2 à peu près complètement envahi par les herbes. Bel Air 3 avec une magnifique végétation fixée. Heureusement que j'en ai extrait la

Bel Air Hersent (approx). Grattoirs 45 Nucleus 2 Lames 5 Pointes 3 Pointes à péd. 1 Divers 200 ?

(1) Cependant, mes contacts avec M. Ruhlmann, préhistorien officiel du Protectorat, furent des plus fructueux. j'ai visité entre autres à Casablanca sa fameuse carrière de Sidi Abderrahmane