405 résultats

Carnet 4 - Page 156

150 bis de femmes qui portent des cierges et chantent des cantiques avec leurs voix aigrelettes. Beaucoup d'hommes ont le costume blanc des "terres chaudes". Deux vierges circulent par d'autres rues, un peu moins escortées. Des haltes ont lieu sous des sortes de tentes, décorées notamment d'un...

Carnet 4 - Page 157

150 ter Avec ses rocs abrupt et ses villages dans les huertas qui accrochent les roses ds soleil couchant et les ombres bleues, évoquent presque des paysages de Claude Lorrain... Ici il faudrait étudier au Mexique : Le caciquisme, les "vendettas"et clans familiaux (cf Corse), Le banditisme...

Carnet 4 - Page 158

151 Plupart semblent vides et sont fermées. Des jeunes jouent au basket ball dans la poussière âcre, sur la place, tandis que quelques bêtes maigres pataugent dans la boue qui entoure une fontaine moderne. Une "planta de luz" (on molino nixtamal ?) scande de l'échappement de son moteur à...

Carnet 4 - Page 159

152 mexicains assis. Longs discours. Puis la bataille reprend avec le crépitement de pétards. Déroulement très lent, avec force discours, comme dans toutes ces fêtes populaires (cf Moros y cristianos). Samedi 23 mai 16h Départ Packard pour Comanjilla (10h 1/2 du soir) dans pays très aride,...

Carnet 4 - Page 160

dans la vallée quelques vols de perroquets verts, ou verts et bleus... Un bain délicieux dans les hautes vagues de la plage déserte. Retour par le même chemin. 1 juin. En 2h1/2 de bateau à Quimisto. Nous longeons la côte, très escarpée, avec des plages de sable ou de galets, parfois...

Carnet 4 - Page 161

154 24 août Conférence Armand Hoog : les grands romans actuels (Jouhandeau, de Guéret. Les surréalistes : [illisible] Gracq [illisible] alias le Poirier prof. géographie. 25-26 août Naissance et mort de la petite fille Rafaelle 1er septembre Vu M. L. [illisible] Simpson 14...

Carnet 4 - Page 162

à la chaux (colorée ou non), ses rues resserrées : mais l'activité et le commerce l'ont désertée, car toute la ville s'est portée très au delà de ces vieux quais, des maisons anciennes à balcons ou 4 églises peintes d'ocres passés. Plus loin la ville prend des aspects fort...

Carnet 4 - Page 163

156 soir sous la lumière d'un projecteur le long du quai. Le recteur....... le doyen (philosophe revient d'Espagne). L'Ancienne Panama à 15 kms, pillée par les pirates en 1671 : près d'un gros village de petites maisons nègres de bois toujours montées sur pilotis, crasseuses à côté de...

Carnet 4 - Page 164

jolie maison sur la hauteur. Il me donne un livre et me parle deG. Obregon. Il a de très jolies choses mexicaines et aimerait revenir ici. 3 octobre Arrivée matinale à Costa Rica. Après avoir longé des côtes semées d'îles et passé des montagnes couvertes de bois sans traces d'hommes, on...

Carnet 4 - Page 165

158 da d'origine galicienne ou portugaise. Cette jolie campagne verte est cependant coupée de villages d'une parfaite banalité. Cartago l'ex.-capitale, aujourd'hui, sans aucune espèce d'intérêt, d'ailleurs détruite plusieurs fois par des tremblements de terre. L'église (!) a dû être...

Carnet 4 - Page 166

progressiste et intelligent, qui succède à un conservateur. Le ministère français des Aff. Etr. ne se préoccupe que du vote du Costa Rica à l'ONU ! Et je constate que les journaux donnent les portraits des jeunes qui partout en Espagne... et non en France (je ferai la même constatation...

Carnet 4 - Page 167

160 La légation de France, avec M. Colona Cesari (les EU., me dit-il, donnent chaque année 147 bourses !) qqs. d'Espagnols, données par le marquis de X. M. Girard, qui vit là depuis longtemps, me dit que l'avion a transformé profondément le pays depuis 15 ou 20 ans. Un de ses amis...